Musée Miniature et Cinéma à Lyon

Des photos de décors, de costumes et d’accessoires en tous genres prises au Musée Miniature et Cinéma à Lyon. L’atout de la collection du musée est que les objets sont, sans exception aucune, des originaux. Il s’agit sans conteste du musée du cinéma le plus fourni et le plus excitant que j’ai vu jusqu’à présent ! Le joyau de la collection est la l’authentique animatronique de la reine alien utilisée sur le tournage d’« Aliens », qui se meut et rugit devant nos yeux dans une lumière stroboscopique et un grondement de ferraille.
(Les photos ont été prises en mai 2017.)

Décors reconstitués de « Perfume: The Story of a Murderer » (2006,
« Le Parfum, histoire d’un meurtrier » en français) de Tom Tykwer

Lire la suite

Avant-première du « Caire confidentiel » en présence de Tarik Saleh au Louxor

Cinéma mythique de Paris, le Louxor, rouvert en 2013 après avoir été fermé pendant trente ans, est à la fois un emblème de la cinéphilie parisienne et de l’égyptomanie fantasque des années 1920. Inauguré en 1921, il fut en effet entièrement construit et décoré dans un style Art Déco qui imite celui de l’Égypte antique. Il ne semblait donc y avoir de lieu plus propice que ce Palais du cinéma pour accueillir l’avant-première du film « Le Caire confidentiel », dont l’intrigue se déroule dans l’Égypte contemporaine.
(Les clichés qui suivent furent pris en juin 2017.)

Lire la suite

Micro-salon de l’AFC – Conférence avec des chefs opérateurs de l’ASC

Micro-salon de l'AFC à la Fémis - Conférence avec chefs opérateurs de l'ASC

Entretien avec les chefs opérateurs Ed Lachman (CarolFar From Heaven), Guillermo Navarro (Le Labyrinthe de Pan, L’Échine du diable) et Rodney Charters (24) organisé par l’AFC le 10 février 2018 dans le cadre du Micro-salon

Notes :
Le conseil de Rodney Charters aux apprentis réalisateurs et chefs opérateurs est d’acheter une caméra et des objectifs, ou à défaut de prendre son téléphone portable, et puis de commencer à tourner des courts métrages.

Guillermo déclara que son objectif, pour chaque film sur lequel il travaille, est de conter l’histoire par les images en utilisant la grammaire du cinéma plutôt que par les dialogues en ayant recours à des conventions scénaristiques.

Citation :
Rodney Charters: But don’t forget, first is the story, second is the story, third is the story.”

Projection de « Taxi Driver » en présence de Martin Scorsese et exposition Martin Scorsese à la Cinémathèque française

Rétrospective de Taxi Driver à la Cinémathèque en présence de Martin Scorsese

Conversation avec Martin Scorsese animée par Costa-Gavras et Serge Toubiana avant la projection de Taxi Driver (1976) le 14 octobre 2015 à la Cinémathèque française. L’intégralité de la conversation peut être retrouvée en vidéo ici.

Notes :
Scorsese fit remarquer qu’étonnamment son œuvre ne ressemble en rien aux films qu’il a toujours admirés et qu’il rêvait d’imiter. Si ce sont les westerns, les comédies musicales et les péplums de l’époque qui bercèrent son enfance et son adolescence, c’est in fine plus du côté d’On the Waterfront (1954) d’Elia Kazan que son œuvre tendit lorsqu’il fut temps pour lui de s’exprimer à travers des films.

Lire la suite